Travailler avec les chevaux sans diplĂŽme, tout ce qu’il faut savoir !

travailler avec les chevaux sans diplĂŽme MĂ©tiers

Plusieurs mĂ©tiers vous permettent de travailler avec les chevaux sans diplĂŽme. Cependant, pour exercer l’un de ces mĂ©tiers, vous devez disposer d’expĂ©rience avec les chevaux. Pour vous aider dans votre recherche de mĂ©tier, on vous prĂ©sente les mĂ©tiers du secteur Ă©quin qui ne demandent pas de diplĂŽme. 

 

Travailler avec les chevaux sans avoir de diplÎme, mais avec des qualités indispensables !

Pour travailler avec les chevaux, il n’est pas nĂ©cessaire de disposer d’un diplĂŽme. Cependant, il est indispensable de faire Ă©tat de nombreuses qualitĂ©s. Par exemple, il faut  : 

  • de la patience,
  • ĂȘtre passionnĂ© par les chevaux,
  • de l’écoute,
  • une bonne condition physique,
  • de la rigueur,

En plus de ces qualitĂ©s, il est nĂ©cessaire d’acquĂ©rir de solides connaissances sur les chevaux. Pour cela, il est trĂšs vivement conseillĂ© de rĂ©aliser une formation dans le domaine Ă©quin. Le Centre EuropĂ©en de Formation propose par exemple une formation aux mĂ©tiers Ă©quins. Mais alors, vers quel mĂ©tier s’orienter pour travailler avec les chevaux sans diplĂŽme ?

 

Les métiers avec les chevaux accessibles sans diplÎme

Le métier de palefrenier- soigneur 

Les palefreniers-soigneurs sont des professionnels indispensables au fonctionnement d’une Ă©curie. C’est un mĂ©tier qui peut commencer tĂŽt le matin et se terminer tard le soir.

Les palefreniers-soigneurs ont pour objectif d’assurer le bien-ĂȘtre des chevaux. Pour cela, ils sont chargĂ©s d’assurer :

  • L’entretien des boxes.
  • L’entretien du matĂ©riel de l’établissement (aires de cours, espaces verts
).
  • Les soins quotidiens des chevaux (brossage, nettoyage
).
  • Une veille sur l’Ă©tat de santĂ© des chevaux.
  • La bonne nutrition des chevaux. 

Le métier de cavalier soigneur

Le mĂ©tier de cavalier soigneur vous permet Ă©galement de travailler avec les chevaux, sans pour autant avoir un diplĂŽme. Cependant, il demande une trĂšs bonne connaissance des chevaux et de l’équitation. Certaines Ă©curies demandent un niveau de galop 7, mais ce n’est pas obligatoire. Le cavalier-soigneur est en contact constant avec les chevaux. Au quotidien, il :

  • Participe au dĂ©bourrage.
  • Participe au dressage.
  • Monte les chevaux lors de dĂ©placements ou de balades. 
  • Participe Ă  la prĂ©paration physique des chevaux. 
  • Assure les soins courants.
  • Peut assurer la propretĂ© de l’environnement du cheval. 

Travailler avec les chevaux sans diplÎme en devenant Groom 

Le groom peut travailler dans une Ă©curie de compĂ©tition, une grande Ă©curie ou en tant qu’indĂ©pendant. En fonction des Ă©vĂ©nements Ă©questres, son temps de travail varie selon des pĂ©riodes. Il est Ă©galement amenĂ© Ă  travailler le week-end et les jours fĂ©riĂ©s lorsque cela est nĂ©cessaire. Ses missions principales sont : 

  • La prĂ©paration et la rĂ©cupĂ©ration des chevaux. 
  • Les soins classiques prĂ© et post course des chevaux.
  • L’entretien du matĂ©riel du cavalier et du cheval.
  • La prĂ©paration et la gestion logistique du transport des chevaux. 
  • L’embarquement et le dĂ©barquement des chevaux. 

Dans de plus rares cas, le groom peut assurer le transport des chevaux s’il dispose des certificats nĂ©cessaires (CAPTAV, permis EB, formation FIMO
).

Le mĂ©tier d’auxiliaire de santĂ© Ă©quine

Le mĂ©tier d’auxiliaire de santĂ© Ă©quine permet Ă©galement de travailler avec les chevaux sans avoir de diplĂŽme. L’auxiliaire de santĂ© Ă©quine travaille en collaboration avec un vĂ©tĂ©rinaire Ă©quin indĂ©pendant, ou dans un cabinet vĂ©tĂ©rinaire. Ce mĂ©tier demande de solides connaissances sur l’anatomie et les maladies du cheval, c’est pourquoi suivre une formation est trĂšs recommandĂ© pour exercer ce mĂ©tier. L’auxiliaire de santĂ© Ă©quine est en charge : 

  • D’assister le vĂ©tĂ©rinaire dans ses soins.
  • De prendre soin des chevaux en pension.
  • D’assurer des permanences auprĂšs des chevaux en pension. 
  • De conseiller et rassurer les propriĂ©taires. 

Travailler avec les chevaux sans diplÎme en devenant éleveur équin 

L’Ă©leveur Ă©quin est constamment au contact des chevaux. Ce mĂ©tier passion nĂ©cessite la rĂ©alisation de plusieurs missions dont certaines doivent ĂȘtre rĂ©alisĂ©es tous les jours : 

  • Organise des rencontres entre un cheval et une jument.
  • Assure le bon dĂ©roulĂ© de la grossesse des juments. 
  • Assure la mise bas dans de bonnes conditions.
  • Prend soin et Ă©lĂšve les poulains. 
  • Nourrit et surveille les chevaux. 
  • Assure l’entretien de son Ă©levage (entretien des boxes, des espaces
). 

Selon l’élevage dans lequel il travaille, d’autres missions peuvent ĂȘtre complĂ©mentaires Ă  son activitĂ© (visites touristiques, cultures des terres
), mais peuvent demander l’obtention d’un diplĂŽme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *