Le métier de palefrenier soigneur : tout ce qu’il faut savoir !

palefrenier soigneur MĂ©tiers

À l’heure actuelle, le secteur équin représente plus de 80 000 professionnels évoluant dans l’hexagone. Avec un dynamisme de plus en plus fort, les possibilités d’évoluer dans ce secteur sont nombreuses. Par exemple, la fonction de palefrenier soigneur est de plus en plus plébiscitée. Zoom sur ce métier d’avenir.

 

Les missions principales du palefrenier soigneur

Tout d’abord, il faut savoir qu’un palefrenier soigneur, aussi appelé soigneur équin, a comme principale mission de s’occuper du bien-être des chevaux dans la structure où il est employé. Il va donc veiller à :

  • Nourrir les Ă©quidĂ©s,
  • Prodiguer les soins de base Ă  ces derniers,
  • Nettoyer les boxes (nettoyage, rangement, dĂ©sinfection, …),
  • Assurer l’entretien de la structure (clĂ´ture, pâture, paddock, manège, …),
  • Accompagner les chevaux pour la promenade quotidienne.

Dans le cas où la structure dans laquelle il effectue ses prestations serait tournée vers les activités de monte, le palefrenier soigneur peut aussi prendre part à l’éducation des équidés, l’entretien de la sellerie ou encore la préparation des séances d’entraînement.

Généralement, on retrouve ce métier dans des structures comme les haras, les centres équestres, les écuries ou encore pour un éleveur privé.

 

Les qualités indispensables pour devenir palefrenier soigneur

Comme pour la grande majorité des métiers, il est essentiel de disposer de certaines qualités pour devenir palefrenier soigneur. La première d’entre elles et, sans doute, la plus importante est d’être passionné par ce domaine et par les chevaux.

Voici les autres qualités indispensables :

  • ĂŠtre polyvalent,
  • Faire preuve d’adaptabilitĂ©,
  • Avoir de solides connaissances sur les Ă©quidĂ©s (anatomie, soins, …),
  • ĂŠtre rigoureux et dynamique,
  • Disposer d’un bon sens relationnel,
  • Faire preuve d’autoritĂ©,
  • Disposer d’une bonne condition physique.

Avoir des compétences en équitation est également un avantage pour pratiquer ce métier.

 

Se former à ce métier du secteur équin

Pour devenir palefrenier soigneur, il est impératif de se former afin d’apprendre toutes les bases de ce métier et de pouvoir exceller par la suite.

Le Centre Européen de Formation vous accompagne dans cette démarche en proposant une formation équine à distance, accessible dès 16 ans et sans diplôme. Grâce à elle, vous pourrez obtenir de l’expérience avec les stages et vous formez au métier de soigneur équin.

 

Le salaire et les possibilités d’évolution

En tout début de carrière, un palefrenier soigneur va percevoir un salaire brut mensuel équivalant à celui du SMIC. Avec de l’expérience et selon le type de structure qui l’emploie, ce revenu peut augmenter.

Par la suite, le palefrenier soigneur pourra occuper un poste Ă  responsabilitĂ©s comme palefrenier chef ou responsable d’Ă©levage et gĂ©rer une Ă©quipe.

Il peut également se spécialiser dans une mission bien précise comme par exemple, devenir inséminateur ou encore se tourner vers des activités de tourisme équestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.