Devenir lad-jockey

Devenir lad-jockey MĂ©tiers

Pour travailler dans le domaine équin, il est impératif d’être, avant tout, passionné par les chevaux puisque vous serez amené à évoluer au quotidien avec ces derniers ! De nombreux métiers ont fait leur apparition dans ce secteur ces dernières années comme celui de lad-jockey. Voici tout ce qu’il faut savoir pour devenir lad-jockey.

 

Le rôle d’un lad-jockey

Un lad-jackey est considéré comme un cavalier d’entraînement. Ce dernier a pour mission principale d’assurer les soins quotidiens (hygiène, alimentation, nettoyage des boxs…) des chevaux de course. Dans la majorité des cas, il est également en charge de les entraîner selon les consignes établies au préalable par l’entraîneur.

Le lad-jockey est considéré comme un professionnel du secteur équin, il va monter les chevaux tous les jours pendant une durée d’une heure environ, selon le programme. Ainsi il va préparer les chevaux pour les compétitions au cours desquelles il va se charger de les préparer, les conduire sur la ligne de départ et les ramener à l’écurie à l’issue de la course.

Il faut veiller à ne pas confondre les termes lad-jockey et lad-driver. En effet, le lad-jockey concerne un spécialiste dans les écuries de trot monté ou attelé alors que le second terme concerne un expert des chevaux dans les écuries de galop.

 

La formation pour devenir lad-jockey

Afin de pouvoir devenir lad-jockey et exercer en tant que tel, il est important de suivre une formation. En effet, la passion pour le domaine équin ne suffit pas seulement, il faut impérativement acquérir certaines compétences et connaissances nécessaires à l’exercice de ce métier.

La formation cavalier soigneur du Centre Européen de Formation peut vous permettre de développer ces compétences ou d’en acquérir de nouvelles grâce à son programme, conçu par des experts du domaine, qui aborde des thèmes comme l’éducation et l’entraînement des équidés.

 

Les compétences et les qualités essentielles

Pour devenir lad-jockey, il est essentiel de disposer d’aptitudes professionnelles et physiques et de savoir-être indispensables à la réussite des différentes missions de cette fonction.

Les aptitudes

  • Disposer d’une habiletĂ© remarquable pour guider le cheval,
  • Avoir une connaissance parfaite des Ă©quidĂ©s et des courses Ă©questres,
  • Disposer d’une bonne condition physique,
  • ĂŠtre passionnĂ© par les chevaux.

Les savoir-ĂŞtre

  • Aimer travailler en Ă©quipe,
  • ĂŠtre matinal,
  • Savoir faire preuve de sang-froid et d’endurance.

Enfin, des critères physiques existent pour devenir lad-jockey. Par exemple, pour les épreuves sur le plat, ce dernier doit avoir un poids compris entre 46 et 54 kg et mesurer 1,55 m au maximum. Et pour les courses d’obstacles, le lad-jockey doit disposer d’une taille comprise entre 1,60 et 1,70 m et peser moins de 60 kg.

 

Le salaire et les Ă©volutions potentielles

Si vous souhaitez devenir lad-jockey, sachez que le salaire moyen que vous allez percevoir se situe entre 1 300 € et 2 000 € brut mensuel. Toutefois, cette rémunération peut évoluer selon les conventions établies avec les écuries et les entraîneurs. Il est aussi possible que ce dernier puisse toucher des primes liées aux performances des chevaux lors des courses.

La carrière d’un lad-jockey est généralement assez courte. Après cette expérience, il peut se diriger vers un poste de premier garçon ou de garçon de voyage. Dans l’idéal, ce qu’espère un lad-jockey est de devenir jockey. Cependant, on estime qu’aujourd’hui, cela ne représente que 5 % des reconversions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.