Comment devenir comportementaliste canin ?


Métiers / Le 21 novembre 2018, par Amandine

Pour devenir comportementaliste canin, il est impératif d’être passionné par les chiens. Mais cela n’est pas suffisant pour exercer ce métier. Le comportementaliste canin est un véritable expert des troubles du comportement du chien et aide les maîtres et leurs chiens à résoudre leurs problèmes. Avant de vous lancer dans cette profession, il est important d’acquérir certaines connaissances techniques indispensables et de travailler sur un certain nombre de qualités personnelles requises.

Quel est le rôle du comportementaliste canin ?

Comme son nom l’indique, le comportementaliste canin est un professionnel spécialiste du comportement du chien. Il est en quelque sorte l’équivalent d’un psychologue pour les hommes. Son rôle est d’analyser la relation qui lie un chien et son maître et de détecter les possibles sources de problèmes qu’il peut y avoir dans cette relation. Une fois qu’il a trouvé le problème qui cause un mal-être chez le chien, il doit l’expliquer au maître et proposer les changements nécessaires à mettre en place. Son objectif est de mettre en place des solutions pour permettre de rétablir une relation harmonieuse entre le chien et son maître.

Parce que les chiens ne sont pas des machines, le comportementaliste canin est continuellement confronté à des situations et des relations différentes.

Dans quelles structures peut-il travailler ?

Le comportementaliste peut travailler depuis plusieurs endroits. Le plus important pour lui, étant que le maître et son chien soient ensemble.

  • Sur un terrain privé ou un lieu public : afin de voir comment se déroule dans les situations de la vie quotidienne, sur un terrain neutre.
  • Au domicile du maître : voir le chien dans son environnement est utile. Nous recommandons donc de se déplacer au domicile des clients afin de pouvoir analyser le comportement du chien lorsqu’il est chez lui.
  • Dans des animaleries ou jardineries : il est possible de mettre en place des collaborations avec des magasins en proposant des conférences au sein de leur structure.

Quelle formation pour devenir comportementaliste canin professionnel ?

Pour exercer ce métier, il est très important d’acquérir de solides connaissances. Si une chose est sûre c’est que le métier de comportementaliste canin ne s’improvise pas, ça s’apprend. Pour devenir comportementaliste canin, vous devrez passer par 2 étapes.

Étape 1 : obtenir votre diplôme ou certificat

Pour cette étape, vous pouvez choisir entre deux solutions :

  • Obtenir un Brevet Professionnel d’Éducateur Canin, option « comportementaliste ». Pour cela, vous devez vous orienter vers une école reconnue par le ministère de l’agriculture.
  • Obtenir un certificat de comportementaliste canin. Pour cela, vous pouvez passer par différents organismes de formation. Nous vous conseillons de privilégier les organismes de formation qui proposent des cours rédigés par de véritables professionnels dans le domaine.

Étape 2 : obtenir votre certificat de capacité

Une fois votre diplôme ou votre certificat obtenu, vous ne pouvez pas exercer ce métier à titre commercial. Pour cela il faut obligatoirement obtenir le certificat de capacité (anciennement CCAD).

L’obtention de cette attestation de connaissances est soumise aux conditions suivantes :

  • Avoir obtenu un diplôme ou une certification qui atteste que vous disposez des connaissances requises.
  • Suivre une formation dans un organisme habilité par le ministère de l’Agriculture.
  • Réussir l’évaluation (QCM de 30 à 60 questions) de fin de formation pour obtenir le certificat de capacité animaux domestiques.

Une fois que vous avez obtenu l’attestation de connaissance, vous pouvez exercer le métier de comportementaliste canin. Néanmoins, il est nécessaire d’actualiser vos connaissances (au maximum tous les 10 ans) sur l’espèce d’animaux pour laquelle l’attestation de connaissance vous a été délivrée.

Les qualités d’un comportementaliste canin

Si vous êtes séduit par ce métier, sachez qu’il est conseillé de posséder certaines qualités personnelles :

  • Être à l’écoute : c’est la qualité la plus importante du comportementaliste canin. En effet, il doit savoir écouter pour comprendre d’où peut venir le mal-être du chien.
  • Avoir soif d’apprendre : un comportementaliste canin doit apprendre beaucoup de choses sur le comportement du chien. Il doit également maîtriser l’éthologie et la psychologie.
  • Avoir de solides connaissances : le comportementaliste doit connaître dans les moindres détails le comportement des différents chiens. Il doit également avoir un minimum de connaissances  vétérinaire, afin de détecter les différents pathologiques qui peuvent avoir une conséquence sur le comportement du chien.
  • Être adaptable : chaque situation est unique pour un comportementaliste canin. Il faut donc savoir s’adapter aux maîtres comme aux chiens quand on exerce ce métier.

Évolutions et salaire

La plupart du temps, le comportementaliste canin exerce son métier en se mettant à son compte. Mais il peut également travailler en tant que salarié chez des éleveurs, auprès d’une association ou au sein d’un parc…

Le salaire du comportementaliste canin est quant à lieu assez variable selon la manière d’exercer, à titre libéral ou salarié. En début de carrière, il est d’environ 1 500 €.

One thought on “Comment devenir comportementaliste canin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *