Comment devenir comportementaliste canin ?

comportementaliste canin MĂ©tiers

Pour devenir comportementaliste canin, il est impĂ©ratif d’ĂŞtre passionnĂ© par les chiens. Mais cela n’est pas suffisant pour exercer ce mĂ©tier. Le comportementaliste canin est un vĂ©ritable expert des troubles du comportement du chien et aide les maĂ®tres et leurs chiens Ă  rĂ©soudre leurs problèmes. Avant de vous lancer dans cette profession, il est important d’acquĂ©rir certaines connaissances techniques indispensables et de travailler sur un certain nombre de qualitĂ©s personnelles requises.

 

Quel est le rĂ´le du comportementaliste canin ?

Comme son nom l’indique, le comportementaliste canin est un professionnel spĂ©cialiste du comportement du chien. Il est en quelque sorte l’Ă©quivalent d’un psychologue pour les hommes. Son rĂ´le est d’analyser la relation qui lie un chien et son maĂ®tre et de dĂ©tecter les possibles sources de problèmes qu’il peut y avoir dans cette relation. Une fois qu’il a trouvĂ© le problème qui cause un mal-ĂŞtre chez le chien, il doit l’expliquer au maĂ®tre et proposer les changements nĂ©cessaires Ă  mettre en place. Son objectif est de mettre en place des solutions pour permettre de rĂ©tablir une relation harmonieuse entre le chien et son maĂ®tre.

Parce que les chiens ne sont pas des machines, le comportementaliste canin est continuellement confronté à des situations et des relations différentes.

Dans quelles structures peut-il travailler ?

Le comportementaliste peut travailler depuis plusieurs endroits. Le plus important pour lui, étant que le maître et son chien soient ensemble.

  • Sur un terrain privĂ© ou un lieu public : afin de voir comment se dĂ©roule dans les situations de la vie quotidienne, sur un terrain neutre.
  • Au domicile du maĂ®tre : voir le chien dans son environnement est utile. Nous recommandons donc de se dĂ©placer au domicile des clients afin de pouvoir analyser le comportement du chien lorsqu’il est chez lui.
  • Dans des animaleries ou jardineries : il est possible de mettre en place des collaborations avec des magasins en proposant des confĂ©rences au sein de leur structure.

 

Quelle formation pour devenir comportementaliste canin professionnel ?

Pour exercer ce mĂ©tier, il est très important d’acquĂ©rir de solides connaissances. Si une chose est sĂ»re c’est que le mĂ©tier de comportementaliste canin ne s’improvise pas, ça s’apprend. Pour devenir comportementaliste canin, vous devrez passer par 2 Ă©tapes.

Étape 1 : obtenir votre diplôme ou certificat

Pour cette Ă©tape, vous pouvez choisir entre deux solutions :

  • Obtenir un Brevet Professionnel d’Éducateur Canin, option « comportementaliste ». Pour cela, vous devez vous orienter vers une Ă©cole reconnue par le ministère de l’agriculture.
  • Obtenir un certificat de comportementaliste canin. Pour cela, vous pouvez passer par diffĂ©rents organismes de formation. Nous vous conseillons de privilĂ©gier les organismes de formation qui proposent des cours rĂ©digĂ©s par de vĂ©ritables professionnels dans le domaine.

Étape 2 : obtenir votre certificat de capacité

Une fois votre diplôme ou votre certificat obtenu, vous ne pouvez pas exercer ce métier à titre commercial. Pour cela il faut obligatoirement obtenir le certificat de capacité (anciennement CCAD).

L’obtention de cette attestation de connaissances est soumise aux conditions suivantes :

  • Avoir obtenu un diplĂ´me ou une certification qui atteste que vous disposez des connaissances requises.
  • Suivre une formation dans un organisme habilitĂ© par le ministère de l’Agriculture.
  • RĂ©ussir l’évaluation (QCM de 30 Ă  60 questions) de fin de formation pour obtenir le certificat de capacitĂ© animaux domestiques.

Une fois que vous avez obtenu l’attestation de connaissance, vous pouvez exercer le mĂ©tier de comportementaliste canin. NĂ©anmoins, il est nĂ©cessaire d’actualiser vos connaissances (au maximum tous les 10 ans) sur l’espèce d’animaux pour laquelle l’attestation de connaissance vous a Ă©tĂ© dĂ©livrĂ©e.

 

Les qualitĂ©s d’un comportementaliste canin

Si vous ĂŞtes sĂ©duit par ce mĂ©tier, sachez qu’il est conseillĂ© de possĂ©der certaines qualitĂ©s personnelles :

  • ĂŠtre Ă  l’Ă©coute : c’est la qualitĂ© la plus importante du comportementaliste canin. En effet, il doit savoir Ă©couter pour comprendre d’oĂą peut venir le mal-ĂŞtre du chien.
  • Avoir soif d’apprendre : un comportementaliste canin doit apprendre beaucoup de choses sur le comportement du chien. Il doit Ă©galement maĂ®triser l’Ă©thologie et la psychologie.
  • Avoir de solides connaissances : le comportementaliste doit connaĂ®tre dans les moindres dĂ©tails le comportement des diffĂ©rents chiens. Il doit Ă©galement avoir un minimum de connaissances  vĂ©tĂ©rinaire, afin de dĂ©tecter les diffĂ©rents pathologiques qui peuvent avoir une consĂ©quence sur le comportement du chien.
  • ĂŠtre adaptable : chaque situation est unique pour un comportementaliste canin. Il faut donc savoir s’adapter aux maĂ®tres comme aux chiens quand on exerce ce mĂ©tier.

 

Évolutions et salaire

La plupart du temps, le comportementaliste canin exerce son mĂ©tier en se mettant Ă  son compte. Mais il peut Ă©galement travailler en tant que salariĂ© chez des Ă©leveurs, auprès d’une association ou au sein d’un parc…

Le salaire du comportementaliste canin est quant Ă  lieu assez variable selon la manière d’exercer, Ă  titre libĂ©ral ou salariĂ©. En dĂ©but de carrière, il est d’environ 1 500 €.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *