Se reconvertir pour travailler avec les chevaux

Se reconvertir pour travailler avec les chevaux Métiers

Aujourd’hui, en France on comptabilise, à peu près, plus d’un million d’équidés. Un nombre conséquent qui pousse ce secteur à recruter du personnel qualifié et surtout passionné pour s’en occuper. Voici 3 métiers où l’on peut se reconvertir pour travailler avec les chevaux.

 

Se reconvertir en cavalier soigneur pour travailler avec les chevaux

Dans un premier temps, le métier de cavalier soigneur. Ce dernier est constamment en contact avec les chevaux. Il est chargé de réaliser les soins journaliers des équidés et d’entretenir soigneusement les écuries.

Dans certains établissements, il peut également participer à des missions comme l’accompagnement lors de déplacements, l’entraînement d’un cheval sous l’égide de l’entraîneur ou encore contribuer au débourrage des poulains.

Pour se reconvertir dans ce métier, il est important de bénéficier de certaines qualités et compétences. Les voici :

  • Détenir un bon niveau d’équitation,
  • Avoir une bonne condition physique.
  • Disposer de bonnes connaissances solides sur les chevaux,
  • Être dynamique, polyvalent et rigoureux,
  • Savoir faire preuve d’autorité.

 

Le métier d’éleveur équin

Le métier d’éleveur canin semble idéal si l’on souhaite se reconvertir pour travailler avec les chevaux et que l’on est passionné par ce domaine. En effet, les personnes qui exercent cette profession ont le privilège de faire naître et d’élever les jeunes chevaux.  La principale mission est de garantir, voire d’améliorer la race chevaline.

Pour réussir cela, il est en charge de nourrir et surveiller la santé de chacun des équidés qu’il a sous sa responsabilité. Outre ce rôle, il est également missionné sur l’éducation des jeunes chevaux.

Des missions secondaires peuvent aussi lui être confiées au sein de la structure dans laquelle il évolue. Elles concernent principalement le nettoyage des boxs ou encore la récolte des céréales ou du foin pour alimenter les chevaux durant l’année.

 

Se reconvertir pour travailler avec les chevaux en devenant auxiliaire de santé équine

Enfin, le métier d’auxiliaire de santé équine peut également être une reconversion professionnelle envisageable. Une nouvelle fois, il s’agit d’un métier qui s’adresse aux passionnés des chevaux. Il joue un rôle majeur auprès d’un vétérinaire équin. En effet, il est son second, que ce soit dans un grand centre équestre, une clinique vétérinaire ou alors en déplacement, il va être quotidiennement en contact avec les clients.

En plus de disposer de connaissances générales sur le cheval qui lui permettent d’aider le vétérinaire équin, il doit aussi assurer l’accueil et rassurer les propriétaires lorsque le besoin se fait ressentir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *