Devenir soigneur équin


Métiers / Le 17 mai 2019, par Amandine

Le métier de soigneur équin, est un métier de passionné. Il travaille dans différents secteurs, cela peut être l’élevage, les centres équestres ou les écuries de compétition. Au contact quotidien des chevaux, c’est lui qui veille à leur bien être. Il doit être attentif à leurs comportements et réactions, afin d’agir en conséquence.

Le rôle du soigneur équin

Toujours attentif à ses chevaux, il est prêt à agir. C’est à lui de pratiquer les soins vétérinaires courants. Il participe également à l’entraînement et au débourrage des chevaux. Le soigneur équin doit assurer de façon quotidienne, le nettoyage des écuries et les soins des chevaux. L’entretien du matériel (selles et harnais) fait également partie de ses missions. Réactif aux comportements des chevaux, il possède un lien fort avec eux. Il doit être capable de réagir dans différentes situations et s’adapter en conséquence. Il doit s’assurer de la bonne condition physique des bêtes, tout au long de l’année.

Avant tout, c’est un travail qui s’effectue en toute autonomie. Avec de solides connaissances vétérinaires, il doit être prêt à agir seul. Souvent en contact avec le public, il va entretenir un lien étroit avec les cavaliers et propriétaires des chevaux.  Son rôle peut être différent en fonction de la structure dans laquelle il travaille. Dans des grandes écuries de concours, son fonction est d’assurer les soins à temps plein. Dans une plus petite structure, il devra aussi se concentrer sur l’entretien des écuries.

Les qualités indispensables au métier

Comme pour tout métier, il faut certaines qualités pour devenir soigneur équin. Un bon soigneur équin c’est quelqu’un de polyvalent, qui s’adapte facilement. Il sait être rigoureux, dynamique et résistant. Avoir le sens du relationnelle lui permet de tisser des liens forts avec l’équipe qui l’entoure. Il est capable de faire preuve d’autorité envers les animaux dont il s’occupe. Des compétences en équitation, sont un gros plus pour la pratique du métier. Être soigneur équin demande d’avoir une bonne condition physique.

Les débouchés de la formation de soigneur équin 

Suite à votre formation vous pouvez devenir soigneur équin et travailler dans le secteur que vous préférez. Au fur et à mesure de son acquisition d’expérience, le soigneur équin peut devenir responsable d’écurie. D’autres métiers comme responsable d’élevage ou accompagnateur équestre sont accessibles. Si vous avez l’esprit compétitif, vous pouvez travailler en tant que cavalier soigneur pour les compétitions hippiques. Si vous avez le sens du commerce, vous pouvez aussi devenir courtier.

Quelles formations pour devenir soigneur équin ? 

Bac pro gestion des entreprises hippiques. Ce bac pro se prépare en 3 ans après la classe de troisième.

L’obtention d’un CAP agricole de palefrenier soigneur. Accessible à travers une formation initiale, la durée de préparation est de 1 an.

Le choix de la formation à distance, accessible dès 16 ans et sans diplôme. Obtenez de l’expérience et formez vous au métier de soigneur équin. En effet, avec la possibilité de faire des stages, vous gagnez facilement en expérience. Les stages sont des expériences valorisantes à mettre en avant sur votre CV. L’objectif est de pouvoir allier au maximum la théorie avec la pratique. Formez-vous et obtenez votre certification de fin de formation soigneur équin. En vous formant, vous obtiendrez les connaissances nécessaires en anatomie et physiologie pour la pratique du métier. La formation dure entre 1 et 3 ans, vous vous formez à votre rythme. Format papier ou numérique, les cours sont disponibles sur de nombreux supports. En plus de cela, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé et du suivi d’un coach personnel. Le corps enseignant et votre coach sont à vos côtés pour booster votre motivation au maximum.

Salaire du soigneur équin 

Le salaire du soigneur équin en début de carrière est égal au SMIC. Ce salaire peut varier en fonction de l’expérience et de l’évolution de son métier. Après plusieurs années, il peut devenir responsable d’écurie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *