S’orienter dans le domaine de la santé animale


Métiers / Le 29 octobre 2020, par Simon

Les métiers de la santé animale ne connaissent pas de déclin. Le bien-être et la santé des animaux sont, en effet, des préoccupations quotidiennes pour les maîtres de ces derniers. Qu’il s’agisse de particuliers ou de professionnels, tous font appel au personnel de la santé animale (vétérinaire, toiletteur, …). Il y a donc toujours une forte demande qui existe en France et qui tendra à s’accroître à l’avenir. Selon Statista, un ménage français sur deux posséderait déjà un animal, alors qu’environ 18 %, de ceux qui n’en possèdent pas, y songeraient à l’avenir. On vous livre les clés d’une orientation réussie dans ce secteur.

 

Les métiers de la santé animale qui recrutent : une promesse pour l’avenir !

Voici les principaux métiers de la santé animale pour lesquels les débouchés existent. Les notions de bien-être et de santé des animaux sont omniprésentes dans chacune de ces professions.

  • Assistant vétérinaire

L’assistant vétérinaire est le second du vétérinaire lors de ses différentes missions : soins, interventions chirurgicales, des vaccinations. Il s’occupe des tâches administratives et de l’organisation du cabinet. Il est un contact privilégié pour les propriétaires, qu’il connaît et rassure. Ce métier est en lien avec celui de vétérinaire est très recherché. Le manque de personnel qualifié en fait l’un des métiers de la santé animale qui recrute le plus.

  • Toiletteur

En l’espace d’une dizaine d’années, le nombre de salons de toilettage a quasiment doublé en France. Cela s’explique par plusieurs éléments :

  • Les maîtres prennent de plus en plus soin de leurs compagnons (hygiène, coupe des griffes, tonte ou coupe aux ciseaux du poil, …).
  • La hausse importante du nombre d’animaux de compagnie sur le territoire français.

Ce développement a donc provoqué une augmentation du besoin en matière de toiletteur pour couvrir la forte demande.

  • Le secteur équin

On remarque depuis un certain moment que l’équitation s’est popularisée. Longtemps considérée comme un sport d’élite, l’équitation est aujourd’hui une pratique de plus en plus courante. Cette croissance a eu un impact fort sur le nombre de centres équestres et de haras. Par conséquent, les métiers liés au cheval (éleveur équin, cavalier professionnel, soigneur, …) sont en proie au recrutement.

 

Les qualités indispensables pour exercer ces métiers du bien-être animal

Il est impérieux de disposer de plusieurs savoir-faire et savoir-être afin d’évoluer dans le domaine de la santé animale. Les voici :

  • Tout d’abord, la première qualité indispensable pour pratiquer l’une des fonctions ci-dessus, est d’être passionné par les animaux.
  • Faire preuve de patience et de bienveillance est aussi primordial pour travailler avec ces derniers.
  • Détenir des connaissances sur l’anatomie, l’alimentation ou encore la reproduction des espèces animales est un véritable avantage.
  • Pour certains de ces métiers où existe le contact avec la clientèle, avoir le sens relationnel et commercial est important.
  • Enfin, la plupart de ces métiers demandent d’être fort mentalement pour faire face aux événements difficiles qui peuvent subvenir (maladies, décès, opérations des animaux).

 

Primordial de se former pour pratiquer dans les meilleures conditions

Afin de se préparer de la meilleure des façons à l’un de ces métiers, il semble impératif de se former en suivant des formations adéquates.

Cela aura pour but d’acquérir des connaissances et de l’expérience qui seront utiles pour la suite. Aux yeux des recruteurs, être formé et détenir un certificat est aussi un avantage précieux.

Différentes formations existent en France. Le Centre Européen de Formation propose six formations à distance « santé animale », parmi lesquelles on retrouve :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *